VIE FUTURE 4

Publié le par maybruce

 

 

Jean -Paul  l’initié après sa nuit aux côtés de Lisa ne pût ce matin contacter « La grande loge blanche » qui est une assemblée d’initiés. La grande loge Blanche se situe sur  le plan spirituel et toute organisation physique s'en faisant écho est forcement fausse. Elle est constituée de personnalités incarnées et d’autres désincarnées L’organisation physique est appelée « Grande fraternité Blanche » qui est la contrepartie matérielle,  cette fraternité est entièrement secrète et chapeaute d’autres organisations plus connues. Chaque personnalité atteignant ce qui est convenu d’appeler la conscience cosmique oeuvre de jour ou de nuit ou les deux à la fois pour  la « grande Loge Blanche » consciemment ou inconsciemment le but ultime de cette assemblée est la spiritualisation du monde, mais si elle oeuvre par l’énergie de la pensée elle n’intervient pas dans les choix politiques c’est à dire qu’elle laisse agir le libre arbitre.  Ainsi Jean-Paul en plus de son ashram, en plus de son travail d’inspecteur des communautés spirituelles avait une grande activité la nuit et il avait la faculté de s’en souvenir en partie.

Ce travail de nuit consistait ( avec l’aide du corps psychique ) en des travaux de guérison , de visualisation, de formations d’égrégores de paix et de fraternité principalement et d’autres travaux secrets. Jean-Paul ne s’offusquait pas car il savait qu’il serait utilisé au mieux et s’il était devenu l’amant de Lisa c’est que cela devait arriver. 

            Il chevauchait et franchissait les derniers faubourgs de Monterrey il y avait une borne visuelle diffusant les informations annonçant la loi mondiale sur les quinze heures de travail par semaine. Il s’agissait du travail salarié dont la rémunération était la même pour tous, mais il existait aussi une importante économie de troc, en effet il existait beaucoup de SEL (Système d’échange Local) beaucoup de petits artisanats et beaucoup de personnes produisant leurs légumes et leurs céréales. Les gouvernements encourageaient la construction de maisons auto construites, ils donnaient tous les matériaux en échange d’un petit loyer durant trente années. Il y avait aussi beaucoup d’étudiants à mi-temps et au Mexique plus qu’ailleurs.

Se trouvaient aussi d’importantes communautés spirituelles, il en existait de deux sortes, celles où les membres travaillaient à l’extérieur et les autres où se trouvait des communautés sectaires.

Jean-Paul était « inspecteur des libertés » c’est à dire qu’il vérifiait la liberté des membres de ces communautés et éventuellement confondait les « gourous » imbus de leur pouvoir ou paranoïaque, il partait ainsi une semaine ou quinze jours en prenant le rôle d’un adepte. Ce travail était dangereux mais il s’en sortait grâce à ses pouvoirs psychiques et en particulier grâce à son don d’invisibilité.  Un de ces pouvoirs qu’il n’avait pas dans ces précédentes incarnations était celui  « d’arrêter le temps » enfin ce terme était inexact en effet il n’arrêtait que le souvenir de la perception dans une assistance ainsi que les pendules. Ainsi il a confondu le chef de la communauté de Santa Fe  qui était une secte apocalyptique.  Ce jour là Jean-Paul avait couru le cent mètres en huit secondes et quinze secondes en temps réel.

            « Voyez-vous je suis un initié qui vous indique que vous suivez une voie de garage, une fausse voie et un faux prophète les prodiges que je fais votre messie en est incapable. »

            Celui-ci fulminait et voulait s’emparer de Jean-Paul mais celui-ci avait disparu. Il envoyait parfois un corps psychique qu’il savait rendre visible. Il ne participait pas directement à  la chute du gourou car il ne voulait pas trop intervenir dans le libre arbitre. En dernier recours s’il ne pouvait intervenir efficacement et si les lois étaient bafouées ce serait à la police et à la justice d’intervenir. Souvent il avait en face de lui un puissant égrégore et décidait de ne rien faire car à quoi bon sauver les gens malgré eux et les sectes parfois rassemblaient des gens qui possédaient des valeurs communes même si elle étaient sectaires et il est simpliste de croire que le « gourou » manipulait aisément les gens.

            La voie prônée par Jean-Paul dans son ashram est une voie d’effort et de libre choix, mais beaucoup encore ne voulaient pas choisir.

Jean Paul entendit au dessus de lui le bourdonnement caractéristique d’un « hanneton », il ne s’agissait pas d’un insecte.

            « Tiens, il existe encore de pareil engin pensa-t-il, c’est un appareil de collection. »

Le hanneton était un petit engin à hélices semblable à un ULM mais fonctionnant à l’aide de l’énergie solaire, mais il ne pouvait voler qu’un jour sur deux environ. Les premiers hannetons avaient vus le jour après les trente désastreuses de 2020 à 2050. Ils étaient munis d’un petit moteur électrique alimenté par une batterie solaire semi-organique (Pas encore inventée) et les deux ailes étaient munies de capteurs solaires. Ces engins étaient dangereux  malgré leur faible vitesse cinquante kilomètres heure environ car ils percutaient souvent les arbres et les maisons. la lenteur des manoeuvres était un handicap tant et si bien que les hannetons ne devaient pas circuler  à moins d’un kilomètre d’une agglomération.

Les engins actuels mi-telluriques mi-solaire suivaient les voies de navigation indiquées par le réseau Hartmann qui avait été numéroté, ainsi tel engin devait prendre la voie 1258 à 13827 par exemple, pour éviter les collisions, l’altitude étant réglée automatiquement, ces appareils pouvaient se louer, il existait aussi des lignes régulières.

Existait aussi des aéronefs intercontinentaux utilisant l’énergie dite invisible. La vitesse n’était pas privilégiée car la dépense énergétique augmentait trop. Les engins continentaux ne dépassaient pas la vitesse d’un train à grande vitesse.

Vers 2015 apparurent les premiers tickets de rationnements. Puis vint différents scénarios, pour l’Europe un scénario sombre avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement fasciste  qui exploite la peur ou la haine soit un scénario moins sombre lançant un vaste programme d’énergie renouvelable. Tout dépend du départ précoce ou non de ce programme. Quoiqu’il en soit le XXII ème siècle sera résolument spirituel. 

            Jean-Paul en cette deuxième moitié du XXII ème siècle préparait aussi la venue de la nouvelle religion  ou de la nouvelle philosophie devant venir au XXIII ème siècle. En effet une nouvelle impulsion spirituelle a lieu tous les sept cents ans environ. Nous pouvons suivre l’évolution à travers les âges. Vers -1200 avant jésus christ il y eu Akenaton et Moïse; vers -500 il y eu le bouddhisme, le taoïsme ainsi que Pythagore vers 200 après jésus christ il y eu le gnosticisme, les néophytagorisien et l’essor du christianisme, vers 900 il y eu l’essor de l’église de Constantinople et l’essor phénoménal des musulmans, vers 1600 il y eu le protestantisme et l’influence plus grande du rosicrucianisme , donc la nouvelle religion arrivera au  XXIII ème siècle et sera un retour de la religion Atlante. Les différentes facettes de Dieu seront alors abordées. Il n’y aura alors plus de monothéisme de théisme et un retour aux vieilles traditions amérindiennes. Dieu est partout dans le fini et l’infini et donc connaissable et inconnaissable à la fois. Donc nul ne pourra dire «  C’est Dieu qui m’a dicté ce texte et il n’existera plus les six cents obligations du judaïsme. Il n’y aura plus non plus de notion de « résurrection des corps » complètement opposée aux lois de la nature. Si Dieu est infini il peut prendre une infinité de formes. Dieu le père sera  définitivement mort sauf pour quelques irréductibles. Telle sera la nouvelle religion dont les cérémonies seront inspirées en partie de celles instituées par Akhenaton, en effet le symbole de Dieu  le soleil ne se trouve-t-il pas sous la forme d’énergie dans les plantes, dans tous les animaux  et ne forme-t-il pas la vie. De plus la terre elle même n’est-elle pas une partie du soleil.  De même l’hydrogène du soleil a formé des formes de plus en plus complexe.  Tels seront les préceptes principaux de la nouvelle religion ou religion du nouvel âge, déjà Jean Paul semait ces idées dans le monde psychique. Mais cette nouvelle religion connaîtra-t-elle des dérives, la réforme d’Akhenaton a été étouffée dans l’oeuf, le judaïsme produisant l’ésotérisme de la Kabbale est devenu horriblement lourd, le christianisme est devenu complètement déconnecté, l’Islam connaît lui aussi bien des dérives, seul le bouddhisme tire à peu près son épingle du jeu ainsi que le taoïsme.

Publié dans Recits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article