RENAISSANCE 2

Publié le par maybruce

 

« Comme vous messire Jean. »

« Oui, mais moi c’était voulu, Godefroy était comme mort pendant des jours et des jours puis je l’ai rejoins enfin je l’ai rejoins dans son corps de rêve et je lui est demandé de choisir, il est revenu. Il veut être Templier mais évidement je ne peux pas l’introduire, et je ne peux pas que cela soit bien pour lui. pourriez vous essayer de le faire changer d’avis. » 

« Pourquoi moi. »

« Il faut qu’il se réconcilie avec les femmes. »

« Bon nous verrons. »

Marseille était en liesse, Raimon VI et son fils rentrait dans la ville, le jeune comte souriait. Le vieux comte était surpris de l’accueil des provençaux. Une armée se formait au fur et à mesure de leur progression vers le nord  vers Avignon. Les toulousains se soulevaient.

Godefroy avait trouvé Guillemette très gentille et mignonnette, tellement gentille et mignonnette qu’ils avaient passé la nuit ensemble, au matin il décida de passer le reste de sa vie à Marseille 

« Godefroy remarqua Guillemette, tu es noble et il te serai aisé de prouver ta bonne foi et de récupérer ton domaine, en effet les chevaliers qui t’ont aperçu pour la dernière fois te reconnaîtrons et tu pourras récupérer ton domaine. »

« Mais toi aussi tu es noble, viens vivre avec moi en Anjou. »

« Non je n’aime pas la pluie, je ne connais pas bien la langue et tôt ou tard tu vas être obligé de faire une croisade et cela je ne le veux pas. »

« Oui, je ne veux plus partir, je reste avec toi. »

« Ne vas-tu pas le regretter, je ne possède qu’une cabane en planche prés de la mer je mange des huîtres et les gens que je soigne sont pauvres, mais nous avons de quoi manger et quelquefois de faire bombance. »

« Je reste, je serais toujours mieux qu’en terre sainte. »

« Qu’il soit ainsi dit Guillemette. »

A la surprise générale le jeune Comte remporta des victoires sur Simon de Montfort le vieux Comte avait lui aussi levé une armée en Aragon en évitant le combat .Un jour Raimon VII assiégeait Beaucaire et Simon assiégeait la ville mais ne pouvait rien faire. Raimin VI assiégeait lui aussi l’armée de Simon mais il le laissa partir ainsi que sa garnison dans le Château de Beaucaire. Toulouse se révolta c’était la fin pour Simon les Toulousains en délire allait bientôt retrouver leur liberté tandis que Simon assiégeait en vain la ville de Toulouse avec une grosse armée. Simon perdit la vie durant le siège c’était le délire dans Toulouse.

Publié dans Recits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article