Des symboles & des nombres 19 Message 163

Publié le par maybruce

 

 le-soleil229.jpg

Après la Lune, le Soleil tous les éléments sont présents l’Air (Blanc)  la Terre (jaune), le Feu (Rouge) et l’Eau (Bleu)  mais ces énergies pleuvent sur la terre ou deux jumeaux  se tiennent au chaud ils montrent les deux  énergies, l’une provenant du poumon ou du cœur se mariant avec celle de la tête, du cerveau. C’est une carte positive, l’initié marie les deux parties de son être à savoir  l’âme personnalité et l’âme universelle ou encore de l’âme et de l’esprit. Du mariage doit sortir l’enfant Divin, mais pour l’heure le soleil est le commencement de ce retour, ce retour est assuré car les pas de l’initié sont éclairés. Sa décision sera juste et le libre arbitre ne l’induira pas en erreur. Le mur de l’enceinte qui met à l’abri des attaques du monde profane, c’est l’enceinte d’un vaste cabinet de réflexion car les murs sont intérieurs, le retour vers le divin est assuré et rien ne peut l’arrêter

La lettre Qof :ק.

Qof a une valeur numérique de 100, il symbolise la hache mais Qof est aussi le Singe et c’est aussi le chas de l’aiguille, c’est une expression qui revient dans l’évangile ou un chameau ne peut passer par le chas d’une église, Guimel ne peut passer par Qof  ou bien le chameau ne peut passer par le chas d’une aiguille. Guimel ne peut passer par Qof c'est-à-dire que le mouvement, l’agitation, la richesse ne peut amener le royaume des cieux ou la grande réalisation. Le singe a une double signification qui rappelle qu’a l’origine le Qof avait deux tranchants a savoir le singe malin un peu roublard qui chaparde les fruits mais qui s’amuse et le Singe sage représenté par les différentes traditions, il ne parle pas, ne voit pas le monde extérieur et ne l’entend pas non plus. La hache va alors trancher les illusions, aller droit a l’essentiel.

 

19 Après cela j'entendis dans le ciel comme un choeur immense chanter : "Alleluia ! salut, gloire et puissance reviennent à notre Dieu, (2) parce que ses jugements sont vrais et justes, puisqu'il a exécuté la grande Prostituée qui corrompait la terre par sa débauche ; il a vengé sur elle le sang de ses serviteurs". (3) Puis ils reprirent : "Alleluia ! Sa fumée s'élève pour les siècles des siècles".

(4) Alors les vingt quatre Vieillards s'inclinèrent ainsi que les quatre Animaux, ils se prosternèrent devant le Dieu qui trône, et dirent : "Amen ! Alleluia !"

(5) Une voix sortit du trône : "Chantez notre Dieu, disait-elle, vous tous, ses serviteurs, qui ne craignez, petits et grands".  (6) Là-dessus l'entendis comme un choeur immense, sonore comme le bruit des grandes eaux et le grondement des puissants tonnerres, entonner : "Alleluia ! notre Dieu, le Dominateur a établi son règne. (7) Réjouissons-nous et glorifions-le , parce qu'approchent les noces de l'Agneau ; son Epouse est parée (8) de la fin toile , nette et splendide, qu'elle a reçue pour s'en habiller". (Or la fine toile , ce sont les bonnes oeuvres des saints.)

(9) Il me dit alors : "Ecris : Heureux les invités au dîner de noces de l'Agneau". Il ajouta : "Ce sont là paroles authentiques de Dieu". (10) Là-dessus, je tombais à ses pieds, pour me prosterner devant lui.

"Garde-t-en bien, me dit-il, je suis un serviteur comme toi et tes frères, les possesseurs du témoignage de Jésus ; prosterne-toi devant Dieu". De fait, l'esprit prophétique n'est autre que le témoignage de Jésus.

 

Victoire du Christ sur les Bêtes

 

(11) Je vis encore le ciel ouvert : et voici paraître un cheval blanc ; son Cavalier s'appelle Fidèle et Véritable ; c'est avec justice qu'il juge et fait la guerre. (12) Il a les yeux flamboyants , la tête ceinte de bien des diadèmes, et porte écrit un nom, que nul ne connaît sinon lui ; (13) il est drapé d'un manteau plein de sang et se nomme le Verbe de Dieu. (14) Lui faisaient suite, sur des chevaux blancs, les armées célestes, vêtues d'une fine toile d'une blancheur immaculée. (15) Sa bouche darde un glaive acéré, pour en frapper les nations païennes, car c'est lui qui doit les mener à la baguette de fer et fouler la cuve du vin du courroux indigné du Dieu Dominateur. (16) Il porte écrit sur le manteau et sur la cuisse : Roi des rois et Seigneur des seigneurs !

(17) Je vis alors un ange debout sur le soleil : il se mit à crier bien fort à tous les rapaces qui volent en plein ciel : "Ici ! rassemblez-vous pour les ripailles de Dieu, (18) pour dévorer chairs de rois, chairs de généraux et chairs de preux, chairs de chevaux et de cavaliers, chairs d'hommes libres et d'esclaves, de petits et de grands".

(19) Puis j‘ai vu la Bête, les rois de la terre avec leurs armées réunies pour faire la guerre au Cavalier et à son armée. (20) Mais la Bête fut garrottée, ainsi que le faux prophète qui avait opéré sous son contrôle les prodiges par lesquels il avait séduit les gens qui avaient reçu l‘empreinte de la Bête et s‘étaient prosternés devant sa statue. Tous deux furent jetés vifs dans l‘étang de feu sulfureux.

(21) Le reste fut massacré par l‘épée que dardait la bouche du Cavalier, et tous les rapaces firent bombance de leurs chairs.

 

Les illusions, les fausses valeurs, les fausses conceptions, les fausses opinions, les faux comportements vont être détruits par l’épée dans la bouche du cavalier et les cadavres vont être dévorés par les vautours. Le mariage de l’agneau va bientôt avoir  lieu et l’individualité va retourner dans sa maison, c'est-à-dire la divinité et le mariage divin va avoir lieu.

Synthèse 

Nous retrouvons le symbole de la hache qui est assez ressemblant avec celui de l’épée, nous retrouvons aussi l’idée de mariage qui est induit par le soleil, bref l’avenir parait radieux.

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article