Des symboles & des nombres 13 Message 157

Publié le par maybruce

 

L’arcane sans nom

Arcane-sans-nom201.jpg

 

 

Il est appelé aussi la mort à cause du squelette et de la faux, l’arcane sans nom est en train de récolter et le squelette n’est pas entièrement à l’état de  squelette. La faux est rouge et jaune, le jaune étant la couleur de la terre couleur des récoltes et rouge couleur de l’action. En réalité l’arcane sans nom correspond à un nouveau départ après le séjour du pendu dans l’envers du décor.

L’arcane sans nom coupe des membres à la surface, il coupe des têtes également, il coupe les pensées et les actions ainsi c’est la méthode pour prendre un nouveau départ, pour élaguer les pensées parasites ainsi que les actions inutiles, cela correspond à une période de gestation dans le processus initiatique et cela peut correspondre à la nuit obscure, passons à la lettre.

La lettre Mem מ

La lettre Mem est une lettre mère comme Aleph א  et Shin ש respectivement l’air et le feu, Mem étant l’eau. Mem se rattache aux eaux d’en haut (Mi) et les eaux d’en bas (Ma), les eaux sont représentées par Maïm ce qui veut dire « les eaux ».

Mem a une valeur numérique de 40 ce qui est aussi une quarantaine nécessaire  à la gestation, 40 correspond aux quarante ans des hébreux dans le désert  correspondant à la nuit obscure avant la « terre promise ». Moïse est un personnage est à la fois symbolique  et réel car il est le « maître intérieur » intervenant dans la multitude des pensées (les hébreux) , Mem représente toutes les matrices ainsi dans le mot Guimel  גמל   la matrice est en mouvement et en développement.

Em אם la mère est composé de Aleph et du mem final. Mem a une valeur numérique de 80  le e étant une voyelle ne comptant pas. Maïm ayant pour valeur מים  90 car le yod י a 10 pour valeur. Maboul טבול est le déluge, ou l’eau envahit la maison empêchant ainsi le mouvement.

Passons a l’apocalypse

13 Je vis alors monter de la mer une Bête à dix cornes et sept têtes ; elle portait sur les cornes dix diadèmes et, sur les têtes, des titres blasphématoires. (2) Elle avait l'allure d'une panthère, les pattes d'un ours et la gueule d'un lion, le Dragon lui conféra sa puissance, son trône et une grande autorité.

(3) L'une de ses têtes, pourtant, paraissait égorgée à mort, mais la plaie mortelle était guérie. Là-dessus, tout le monde de se pâmer d'admiration à la suite de la Bête, (4) et de se prosterner devant le Dragon parce qu'il avait conféré son prestige à la Bête, et de se prosterner devant la Bête en disant : "Qui pourrait se mesurer à la Bête et batailler avec elle ? ". (5) On lui accorda la faculté de proférer des paroles arrogantes et blasphématoires et de sévir quarante deux mois.

(6) Elle ouvrit donc sa bouche pour blasphémer contre Dieu, blasphémer son nom et sa tente (ceux qui ont leur tente au ciel). (7) Elle put guerroyer avec les saints et l'emporter ; elle reçu autorité sur toute tribu, peuple, langue et nation, (8) au point que tous les habitants de la terre l'adoreront ; leur nom n'est pas inscrit depuis la fondation du monde dans le Livre de vie de l'Agneau égorgé.

(9) A bon entendeur d'écouter ! (10) Qui cherche à faire des prisonniers, s'en va en captivité ; qui tuera par l'épée doit être tué par l'épée ! C'est l'occasion pour l'endurance et la confiance des saints !

(11) Je vis ensuite une autre Bête monter de la terre ; elle avait deux cornes, comme un agneau, mais elle parlait à la Dragonne. (12) Tout le prestige de la première Bête, elle le déployait sous sa surveillance : elle amenait la terre et ses habitants à adorer la première Bête (celle dont la plaie mortelle était guérie) ; (13) elle opérait de grands prestiges, au point de faire tomber la foudre sous les yeux des hommes. (14) Au moyen des prodiges qu‘elle pouvait opérer sous la surveillance de la Bête, elle séduisait les habitants de la terre en leur suggérant de dresser une statue à la Bête qui avait survécu au coup d‘épée. (15) Il lui fut même concédé d‘animer la statue de la Bête, au point

qu‘elle en arrive à parler et à faire mettre à mort quiconque refuse de se prosterner devant elle.

(16) Elle arrivait à ce que tout le monde, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, se marquât la main droite ou le front, (17) de façon que personne ne pût acheter ou vendre sans être marqué du nom de la Bête, ou du chiffre de son nom. (18) C‘est le moment d‘être habile ! Aux gens avisés de calculer le chiffre de la Bête ! car c‘est le chiffre d‘un homme, et ce chiffre est six cent soixante six.

 

Nous sommes en présence de trois bêtes , la bête venant des cieux ( celle qui poursuit la femme) la bête d’eau avec ses dix têtes et la bête de terre avec ses dux cornes. Les bêtes déclenchent une série de malheurs, remarquons le fameux chiffre 666, c’est un chiffre et non un nombre en effet si nous prenons une calculatrice.

1 2 3

4 5 6

7 8 9

Si nous additionnons

1+2+3=6

4+5+6=15 1+5=6

7+8+9=24 2=4=6

C’est le chiffre de l’homme qui ne connais pas la valeur  des nombres ; il ne connaît que les chiffres et il ne peut que commercer.

Ce chapitre parle particulièrement aux temps modernes ou seul l’argent compte l’argent,la spéculation et la finance.
Nous avons une relarion évidente entre la lame et la lettre, tous deux indiquent un commencement, la lame indique également  la mort des vieilles idées et des vielles pratiques. En ce qui concerne l'apocalypse notons que ce n’est pas un hasard si le code barre local de la chine est 666.

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article