Des symboles & des nombres 8 Message 151

Publié le par maybruce

 

 

La justice

 la-justice161.jpg

 

 

L’attitude de l’initié sera jugée avant de s’engager sur la voie, il a fait le bon choix mais les épreuves apparaissent, la justice a un glaive dans sa main droite ce qui peut indiquer la parole juste ou bien la découverte du glaive. La justice a autant d’élément eau (couleur bleue) que d’élément feu (couleur rouge) et l’élément terre (couleur jaune). La balance pèse les actes car  la justice est l’élément incontournable sur le chemin de l’initiation. La justice incite à une pause et à une période de solitude car la 9 éme  lame est l’ermite. La justice nous invite à pratiquer l’acte juste et il a la même robe que le gardien du seuil.

La lettre Teith

ח

En hébreu elle représente la barrière l’obstacle elle n’est pas ouverte comme le Hé ה elle se compose de trois lettre Heith = 8   ח, Yod =10 י  Tav = 400  ת  

חית = 418 =13 = 4. C’est une sorte d’enfermement, d’obstacle sur le chemin, ce sont les difficultés sur la voie.  Hath Heith ח Voyelle et Tav ת signifie l’épouvante, la terreur autrement dit le gardien du seuil, l’initié doit passer entre les deux colonnes, pour cela il doit retrouver la force divine symbolisée par  le YOD י ;

Passons a l’apocalypse.

8 Lorsqu'il ouvrit enfin le septième sceau, il se fit au ciel un silence d'une demi-heure environ.

 

Vision des sept Trompettes

 

(2) Je vis alors les sept anges en faction devant Dieu : on leur donna sept trompettes.

(3) Survint un autre ange qui se plaça près de l'autel, un encensoir d'or à la main. On lui remit quantité de parfums à offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui fait face au trône. (4) Ainsi la fumée des parfums s'éleva avec les prières des saints, de la main de l'ange, en face de Dieu.

(5) Cela fait, l'ange reprit l'encensoir, le remplit de braises de l'autel et les lança sur terre ; il en advint coups de tonnerre, voix, éclairs et séisme. (6) Et les sept anges aux trompettes s'apprêtèrent à en sonner.

 

Les quatre premières trompettes

 

(7) Le premier sonna de la trompette : une grêle de feu mêlé de sang se précipita sur le sol ; le tiers du sol brûla, ainsi que le tiers des arbres et toute plante verte.

(8) Le deuxième ange sonna de la trompette : une sorte de grande montagne ardente se précipita dans la mer ; le tiers de la mer tourna en sang, (9) le tiers des créatures marines animées mourut et le tiers des bateaux fut détruit.

(10) Le troisième ange sonna de la trompette : il chut du ciel une grande étoile qui flambait comme une torche ; elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources. (11) Cette étoile s'appelle "l'Absinthe".

Ainsi le tiers des eaux tourna en absinthe et bien des gens moururent d'avoir bu de ces eaux empoisonnées.

(12) Le quatrième ange sonna de la trompette ; le tiers du soleil, de la lune et des étoiles furent frappés, si bien qu'ils s'obscurcirent d'un tiers, que le jour perdit autant de sa clarté et la nuit pareillement.

 

Proclamation des trois malheurs

Cinquième trompette, premier malheur : les sauterelles

 

(13) A ce point de ma vision, j'entendis un aigle qui planait au zénith dire à haute voix : "Malheur ; Malheur ; Malheur aux habitants de la terre à  cause des dernières sonneries de trompettes dont les trois anges vont sonner".

 

Le chapitre n’est pas gai, Jean me fait remarquer que le mot Absinthe signifie Tchernobyl en Russe ce qui indique que dans l’initiation collective que le monde vit actuellement l’énergie nucléaire est un  danger majeur d’empoisonnement surtout zvec un séisme en plus en effet au final la catastrophe de Tchernobyl fera autant de morts que la premiére bombe atomique d’Hiroshima mais ils seront étalés sur cinquante ans, c’est finalement aussi dangereux que l’arme nucléaire. Ce chapitre est essentiellement symbolique  mais il comporte néanmoins quelques détails prophétiques. 

Il est certain qu’avec la fin du pétrole il y aura largement plus d’un tiers des bateaux en moins également. Sur un plan individuel toutes les fausses idées, les fausses conceptions doivent être brûlées pour continuer le chemin.

 

Synthèse : 

La lettre et la lame du tarot la justice sont encore une fois en parfaite concordance d’autant plus que les deux colonnes reliées entre elles au dessus de la justice rappellent la lettre Heith ainsi que la balance, c’est aussi le passage sous le porche et en présence du gardien du seuil. Le chapitre huit de l’apocalypse indique aussi un obstacle collectif et d’une manière personnelle la nécessité de se libérer des vielles conceptions, des vieux traumatismes, des vieilles rancunes. La lettre n’est  pas gai, ni la lame ni le chapitre de l’apocalyse. Le vieil homme doit mourir.

 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article