Liberté & Libéralisme Message 136

Publié le par maybruce

Liberté et libéralisme

Il est coutume de dire que nous sommes dans une cage avec ses barreaux faits de tous les règlements et lois diverses, certains disent, pour libérer le marché supprimons les barreaux.

Que se passera-t-il ? En fait dans l’état actuel de l’évolution de l’homme vous serez mangés car des prédateurs n’attendent que cela, en fait l’état est protecteur dans les pays européens et notre richesse est due à l’action de l’état, particulièrement en France depuis 1945. Si nous supprimons les barreaux, non ce ne sera pas la liberté mais la mort. Les « requins » de l’industrie pharmaceutique ont trouvés une parade, inventer un problème sanitaire : une grippe soi-disant très nocive et ensuite un vaccin à renouveler tous les ans, avec la complexité des gardiens, c'est-à-dire de l’Etat.  La distinction de la grippe porcine et la grippe ordinaire est difficile et faite par des analyses coûteuses.

C’est un d’œuvre de manipulation digne d’un Mussolini, c’est l’une des plus grande escroquerie.

Autrefois l’industrie pharmaceutique soignait, maintenant elle se contente d’inventer des vaccins inutiles ou des médicaments pour les maladies que nous pourrions avoir plus tard éventuellement.

Mais à trop tirer la corde elle casse,c'est ce qui est arrivé aux financiers et cela arrivera aux prédateurs des laboratoires.  

Karl Marx est tout à fait d’actualité c’est lui qui a prédit l’avènement des multinationales et leur nocivité, autrement dit les prédateurs se mangent entre eux  et cela peut ouvrir un espace de liberté.

Ainsi, nous pouvons desserrer la main mise de Monsieur  Etat et voler de nos propres ailes.

Pour que la liberté existe on ne peut faire l’impasse du spirituel, c’est le seul moyen.

Spirituel ne veut pas dire clérical car le clergé ou plutôt les clergés sont les barreaux de la spiritualité.

Il existe un monde au dessus du monde physique et encore un monde au dessus. Nous sommes tous liés énergétiquement et spirituellement, il faudra acquérir cette dimension.

René DUMONT disait « l’Utopie ou le Mort » et il avait raison. Mais l’Utopie ne viendra pas sans transcendance. Il ne nous faut pas fabriquer l’Essence à travers l’Existence, mais retrouver l’Essence à travers l’Existence. Il est vrai que l’Essence n’est pas évidente à trouver.

L’Essence fait marcher le monde, c’est le carburant de la création.

Espérons que les multinationales auront fini de se manger  elles avant de tout détruire, mais la conscience du monde s’accroît et l’Internet est une arme à double tranchant certes,  mais une arme quand même pour augmenter la conscience et injecter plus de conscience dans le monde. Il fait l’inverse également ceci dit c’est l’expression des sans grades car la France est vraiment dans les bas fonds et n’a plus de moyens d’expression.

Après tout les prédateurs, les profiteurs, les exploiteurs ne sont pas si nombreux que cela et la vérité rend libre.

Malheureusement les « requins » injectent leurs idées erronées au seul compte de l’argent et de la rentabilité dans tout les domaines de la vie même à l’hôpital qui se moque de la charité, il ne voit que la rentabilité et en ne voyant que la rentabilité il finit par faire un système de plus en plus coûteux. La tentation est grande quand la renumérotation d’un service est basée sur le nombre d’actes de multiplier ces dernières et augmenter le gaspillage.

Le message est sombre mais nous  verrons  plus tard les moyens pour faire avancer le monde nouveau.

 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article