Les liens entre le visible et l'invisible Message 134

Publié le par maybruce

 

Les liens entre le visible et l’invisible

Pour se représenter l’invisible auparavant nous devons nous pencher sur les enseignements de la tradition. Cette tradition est censée appartenir aux enseignements de l’Egypte ancienne pour la partie occidentale et l’Inde pour la partie orientale étant donné que ces deux sources ont été abreuvées par l’Atlantide et son mythique continent.

Quoi qu’il en soit le ternaire règne en maître dans la nature, dans la nature, en Dieu. Aussi n’est-il pas surprenant que nous ayons trois mondes. Pour la religion c’est souvent deux, bien que dans la religion catholique en plus de l’enfer et du paradis se trouve le purgatoire.

Les cathares en réalité approchaient de la vérité malgré leur vie loin des plaisirs terrestres.

En effet dans leur conception l’enfer se situait sous terre, le purgatoire dans le monde astral et le paradis dans le monde divin ou du moins à sa lisière. Mais peut-on parler de lieu?

Prenons une analogie, si nous avons des grosses pierres dans un récipient nous pouvons également mettre du sable, il est possible aussi de mettre de l’eau ainsi le récipient est complètement remplit.

Prenons une autre analogie, l’eau se présente sous trois formes. La glace, l’eau proprement dite et la vapeur d’eau. Ce sont les trois mondes

Nous parlons également du mur de lumière.

En effet, le mur de lumière peut déterminer les trois mondes. Le monde physique, la lumière est en dessous de sa vitesse maximum. Le monde astral : la lumière va à trois cent mille kilomètres à la seconde et le temps n’existe plus.

Le monde divin : ou monde supra lumineux la vitesse de la lumière est incommensurable il n’y plus ni temps ni d’espace. Jean l’évangéliste ne dit-il pas « Que la lumière fût » 

Donc les trois mondes coexistent dans le même espace du monde manifesté ou terrestre.

 

 

 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article