JEAN LE TEMPLIER 32

Publié le par maybruce

 

La cérémonie se terminait dans le temple de la tradition situé dans l’astral et plus particulièrement allouée à Shamballa dont les realisations physiques ne sont que la ponte immergée de l’iceberg.

« Comment savoir si cela est réel ou si nous ne rêvons pas » Dit Jean à Varouna.

« Il faut savoir ce qu’est la réalité, le rêve est réalité pour celui qui rêve et la réalité est un rêve. » Dit Varouna elle continua.

« Vois tu, la réalité de l’Univers est un rêve à l’origine, un rêve de Dieu qui se concrétisa par la lumière et par le son, pour répondre à ta question il suffit de juger sur les fruits, vous « jugerez l’arbre à ses fruits » a dit Jésus, la valeur de l’expérience se reconnaît à ses fruits pour nous les « quatre doigts » nous savons très bien faire la différence entre les différentes maisons de la conscience, mais c’est très difficile pour les humains , ce monde çi ne te semble-t-il pas réel. »

« Je ne sais » Dit Jean.

« Aïcha ne te semble-t-elle pas réelle ?. »

« Si »

« Mais elle va se réincarner prochainement. »    

« Alors, je ne pourrais plus la voir ?. » 

« Prochainement, cela peut être dans un an, dans deux ans ou plus mais tu pourras continuer à la voir dans ce cas elle sortira de ton imagination . »

« Mais comment savoir ? »

« Et bien, je ne sais, pour nous c’est facile il existe une auréole autour des personnes de l’astral si on ne la voit pas c’est que nous avons à faire à une personne imaginaire  si nous la voyons il s’agit d’une entité séparée, provisoirement séparée. »

« Aïcha a-t-elle l’auréole ? »

« Oui. »

« Mais, où va-t-elle se réincarner ? »

« En Inde et pour plusieurs incarnations en tous les cas c’est ce que je vois autour d’elle. »

« Autour d’elle ? »

« Et bien, je vois des scènes reproduisant ce qu’elle souhaite pour ses incarnations futures elle sera homme une ou deux fois pour mieux étudier la philosophie de l’Inde  puis elle renaîtra femme  pour devenir un guide ou un gourou féminin dans le futur »

« Mais, nous allons nous rencontrer à nouveau. »

« Je ne peux le dire mais c’est vraisemblable. »

« Et moi que vais-je devenir ?. »

« Tu n’as pas encore choisi pour l’heure , mais je sais seulement que tu seras chamane un jour car tu es très attiré par les chamanes. »

« Dans quelle partie du monde »

« Celle qui n’est pas beaucoup connue. »

« Ai-je été Egyptien. »

« Oui, mais il y a très longtemps. »

« Peux-tu m’indiquer qu’elle était ma vie en Egypte et ce que j’ai fait et avec qui j’étais. »

« Je vais réfléchir. »

« Peux-tu me le montrer maintenant, faire sortir les images autour de moi et que je les vois sous mes yeux. »

« A quoi bon puisque tombera sur toi le voile de l’oubli dès que nous reviendrons dans nos corps terrestre. »

Publié dans Recits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article