JEAN LE TEMPLIER 25

Publié le par maybruce


Voyage a Shamballa (suite)


Le deuxième guide les conduisit durant trois jours.

« Mais nous tournons en rond, j’ai dejà vu  cette montagne il y a deux jours. »

« Notre trajet dessine des symboles que tu connaitras  plus tard. »

« Plus tard, toujours plus tard. »

Le troisième guide, les conduisit durant trois jours à son tour, Jean remarqua qu’il était moins haut. 

« Oui nous descendons dans une vallée, il fait de plus en plus chaud, il ne neige plus, nous approchons. »   

« Une ville en cristal, je reconnaîtrais. »

Aziz rit.

« La ville en cristal n’est pas de ce monde, sans cela elle se briserait au moindre souffle de vent, ce sont des légendes. »

Jean respirait mieux, il aimait mieux le climat, la route descendait de plus en plus en direction d’un des points les moins élevés du Tibet.

Le quatrième guide vint les chercher, ils traversèrent une grande forêt au milieu des champs d’orge et de lin.

« C’est une partie peu connue du pays des neiges. »

Ils étaient entourés de montagnes et de hauts plateaux.

« Tu vois cette rivière va en Inde nous la suivrons au retour. »  

La rivière grossissait la végétation était de plus en plus luxuriante. Le cinquième guide  vint les chercher au bout de deux jours, puis le sixième vint lui aussi. 

« Dans deux jours nous arriverons à Shamballa. » dit Aziz.

« Je suis pressé. » dit Jean.

Le deuxième jours ils traversèrent un petit village  près d’une cascade parsemée de rochers où se trouvait un petit monastère.

« Quand arriverons-nous ? »

« Nous y sommes. » Dit Maitre Aziz.

« Mais ce village est comme tous les autres. »

« En apparence, oui, regarde la taille exceptionnelle des arbres , regarde ces endormes rochers, ces cascades, ces bassins d’eau, regarde la taille des fleurs, comme le dirait les chinois, le Qi es ici très puissant. »

« Mais il existe d’autres endroits ainsi. » Dit jean

« Certes, mais c’est la condition première pour l’installation de Schamballa, de plus il faut passer inaperçu, être en sécurité, tu le verras bientôt le village se prolonge sous terre dans de vastes cavernes. »

« Mais qui est le grand Maître. »

« Mais il n’existe pas à Schamballa, c’est une communauté de Maîtres visibles et invisibles et la particularité des Maitres est de passer inaperçu, seul le regard peu les trahir. »

« Mais allons nous les rencontrer. » Dit Jean.

« Chaque chose en son heure. » Dit maître Aziz. «  le temps parfois s’accélère ou ralentit à Shamballa. » Rajouta Maitre Aziz.

« Quels sont les maîtres? » Dit Jean.

« Je ne peux que t’indiquer les invisibles et encore pas tous, Bouddha, Jésus, et des Maitres chinois. »

« Et Krishna. »

« C’est l’avant dernière réincarnation de Jésus,il y a d’ailleurs des choses communes dans leurs légendes, les mères « vierges » le fait qu’ils reçoivent tous deux un coup de lance à droite. »

« Et Rama. » dit Jean.

« Une des dernières incarnations  de Bouddha. »   

« Et Mohammed le prophète. » demanda Jean.

« En cours de renaissance. » Dit Aziz

« Etes vous un Maitre visible ? »

« Secret mon beau, oui je suis Maitre rose croix »

« Quel est le symbole. » Dit Jean.

« La croix représente la dualité qu’il est necessaire de vivre  pour rejoindre en conscience l'unité"

Publié dans Recits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article