Evangile de marie 2

Publié le par maybruce

 

Les six premières pages manquent. L’évangile a été écrit en copte au II ème siècle.

Marie madeleine parle:

 

Qu’est-ce que la matière ?

Durera-t-elle toujours?

L’Enseigneur répondit:

Tout ce qui est né, tout ce qui est créé

Tous les éléments de la matière sont imbriqués et unis entre eux

Tout ce qui est composé sera décomposé

Tout reviendra à ses racines

 

Ces quelques lignes indiquent l’impermanence de la matière et par conséquent l’impermanence du monde. Ces lignes montrent également l’illusion fondamentale de la matière.

Nous voyons par là la concordance avec les racines ou les fondamentaux du Boudhisme.

Les « racines de la matière » forment un assemblage tout comme les particules de base, nous trouvons ici aussi une concordance à la fois avec les découvertes les plus récentes de la science et également avec les philosophes grecs.

Jésus a été Essenien mais aussi continuateur de Pythagore. L’Enseigneur est celui qui enseigne ou encore le seigneur de l’enseignement, c’était un enseignement ésotérique et mystique. Le cercle des disciples était restreint.

Nous noterons également l’absence d’allusion en la résurrection et la crucifixion, mais il manque des pages.

Cet évangile était celui des gnostiques au II ème siècle après Jésus Christ. Il n’est pas impossible que d’autres découvertes soient faites, ces découvertes seront faites en temps voulu quand le Christianisme sera entièrement renové.

La matière est un assemblage transitoire mais quelles sont ces racines.   

Publié dans Evangile de Marie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article