Evangile de Marie 16

Publié le par maybruce

 

 

Alors Marie pleura

Elle dit à Pierre

Mon Frère Pierre

Qu'a tu donc dans la tête

Crois-tu que c’est toute seule dans mon imagination

Que j’ai inventée cette vision

Ou qu’à propos de notre Enseigneur

Je dis des mensonges

Levi pris la parole

Pierre tu as toujours été emporté

Je te vois maintenant s’acharner

Contre la femme

Comme le font nos adversaires

Pourtant si l’Enseigneur la rendue digne

Qui es-tu pour la rejeter ?.

Assurément l’Enseigneur

La connais très bien

Il la connaît plus que nous  

Ayons donc du repentir

Et devenons l’Etre humain

l’anthropos dans son entièreté

Laissons le prendre racine en nous

Et croître comme il l’a demandé

Partons annoncer l’évangile

Sans chercher à établir d’autres règles

Dont il fût le témoin

Dès que Levi eu prononcé ces mots  

Ils se mirent en route pour annoncer l’évangile

 

L’évangile selon Marie ne fait pas la part belle aux apôtres. Levi ne fait pas parti des douze. Il reconnaît que l’Enseigneur l’a plus « aimée » que les autres car c’est une femme (pas la peine de faire un dessin) et de plus il lui a donnée tous  ses secrets ou du moins une partie ; c’est une femme qui est dépositaire des connaissances, c’est elle le chef spirituel, mais Marie resta dans l’ombre. Réaliser l’Anthropos c’est à dire l’homme complet (physique, psychique et spirituel) n’est pas une affaire de sexe. L’Anthropos à réuni les deux polarités ( l'anima et l’animus)

Publié dans Evangile de Marie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article