BERNIS II

Publié le par maybruce

        

La soirée commença autour du feu, Bernis Vitus fût intrigué par la croix que portait le druide Germanix autour du cou.

            « Mais vous faites partie de la nouvelle secte, les chrétiens ? »

            «  Non ce ne sont pas eux qui inventèrent ce symbole, regarde bien, la notre comporte un cercle. La croix existait déjà en Egypte il y a déjà bien longtemps, le cercle peut se comprendre comme la roue de la vie. A chaque coin marqué par les branches de la croix nous avons les différentes saisons et chaque saison correspond à une cérémonie, nos monuments en pierres indiquent le commencement du printemps. Ce peut être exactement le moment où le soleil entre deux pierres dressées. Il dessina sur la terre

Ou bien le moment où le soleil frappe à un endroit précis qui peu être une cuvette dans la roche par exemple. J’ignore comment le début de chaque saison a été déterminé c’était il y a été très longtemps que cela a été fait par des peuples venus de l’ouest  (les atlantes ) mais nous avons des bâtiments construits il y a des milliers d’années. Ces bâtiments servent aussi à la régénération, des hommes et des femmes.

            « La cérémonie du printemps est conduite par une fillette de 9 ans, celle de l’été par une jeune fille de 18 ans , celle de l’automne par une femme de 27 ans, celle de l’hiver par une femme de 36 ans., L'âme des grands druides s’incarne durant la cérémonie d’été et particulièrement chez la jeune fille qui est destinée à conduire la cérémonie, c’est pourquoi ce jour là s’en vont toutes nues dans les bois et s’accouplent au hasard, car ce n’est pas sûre qu’elle soit fécondée, mais si c’est le cas c’est une grande joie par la tribu.   »

            « Superstition que tout cela coutumes d’un autre âge » Dit Bernis

            Le druide fît celui qui n’avait pas entendu.

            «  Et c’est ce qui est arrivé il y de cela plus de deux mois, Crituna la vestale est fécondée. »

            Bernis recracha le morceau de sanglier qu’il venait d’avaler.

            « Quoi, mais c’est un sacrilège. »

            « Non, certes elle a choisi et vous n’ignorez pas que vestales autrefois astreintes au service du temple durant trente ans ne le sont plus faute de candidats que jusqu’à leur dix huitième année . En fait il y a deux sortes de vestales majeures qui restent intactes jusqu’à trente six ans et les autres les vestales mineures, de toutes façons la religion se perd chez le romains, ils ne croient plus qu’en ce qu’ils voient et chaque jour la nouvelle secte fait de nouveaux adeptes. »

            « Mais comment savez vous tout cela »

Publié dans Recits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article