Liberté et libre arbitre

Publié le par maybruce

Liberté où se trouve la liberté, comme le dirait mon ami B «  la liberté se mesure à la longueur de la laisse". En effet, que pouvons-nous, qu’elle sera notre action sur le réchauffement climatique, peu de choses à l’échelon individuel, mais il faut commencer par ce peu  de choses.

Que pouvons nous contre cette fameuse mondialisation de l’économie, plus que nous le croyons car dans le grand bazar mondial, le consommateur est roi, il suffit de choisir et de créer.

Que pouvons-nous  contre ces compagnies pétrolières qui réalisent des milliards de bénéfices et polluent les plages et les côtes.

L’informatique est la pire des chose comme le dirait mon ami B , mais cela peut être une arme efficace.

En effet souvent ces dirigeants de grandes compagnies sont non seulement des salauds, mais aussi des idiots, car en toute logique et pour assurer la stabilité de l’entreprise pétrolière, il devrait se lancer à fond dans les énergies renouvelables. En effet des milliers d’éoliennes seront plus  rentables qu’une nappe de pétrole vide. Ce sera rentable jusquà la dernière goutte, mais après?. Nous avons une liberté, mais limitée par notre cadre sociétal et physique aussi ne nous créons pas en plus des limitations.

Qui dit liberté dit aussi libre arbitre c'est-à-dire liberté de choisir, comme le dirait mon ami B c’est choisir entre la peste et le choléra. Le libre arbitre doit s’exercer avec jugement. Il y a plusieurs façons d’exercer ou ne pas exercer le libre arbitre.

S'en remettre à ses passions, ses mouvements d'humeur,ses peurs, ainsi l'électeur croît choisir un futur dirigeant mais choisit un futur dictateur.

La peur est mauvaise conseillère et conduit à faire de mauvais choix, sauf parfois si la peur est justifiée, mais dans ce cas le libre arbitre est basé sur la raison. On connait assez peu de choses, mais quand même un peu et dans ce cas là le libre arbitre est plus juste, plus assuré, bien que n'étant pas fiable à cent pour cent peut-être la moitié.

Une manière, certainement la plus difficile, il suffit par un long travail de se mettre en situation d'être inspiré par une force bien plus grande que soit, l'âme du monde et par l'intelligence universelle. C'est certainement la plus juste, mais il reste pour cela trois écueils.

1- Bien interpréter le message de cette force universelle.

2- Faire un choix préalable, puis demander si cela est juste. Ne pas attendre que les "grives" toutes rôties tombent dans notre bouche.

3- Le doute, je ne comprends pas, ou cela est de la faute à la force, alors qu'il faut faire un choix et une analyse préalable. Les éléments se mettront ensuite ne place

 

En résumé, le libre arbitre inspiré est la solution pour les hommes , on ne peut pas choisir de ne pas être libre, on doit exercer un peu de liberté , c’est la mision fondamentale des hommes.Même Jésus inspiré a fait cela. 


 

 


 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article