La Genèse : Au commencement

Publié le par maybruce

La langue originelle d’un écrit sacré, permet souvent de saisir et d’enrichir considérablement  le message le message , en particulier la Thora étudiée par les docteurs en religion et aussi les Erudits, les Mystiques, les Kabbalistes, Occultistes, et Esotériques. Nul n’a besoin de connaître la langue parfaitement, mais la symbolique des lettres et la  valeur numérique est importante. Ainsi les Védas et le Coran seront sûrement enrichis en connaissant le sanscrit et l’arabe, mais pour l’heure intéressons nous au travail du jour c'est-à-dire au premier verset du premier chapitre de la genèse.

En français cela donne « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre »

Cela est un peu simpliste, un peu raccourci et pas vraiment crédible. Cela tiens un peu de la fable pour les enfants. Mais examinons la phrase en Hébreu « Bereshit Bara Elohim Oet Ha-Shamaïm V’oeth Ha- Haretz » nous remarquerons que cela donne sept mots comme les sept jours de la création.

1= Bereshit

2= Bara

3=Elohim

4=Oeth ou eth

5= Shamaïm

6= V’eth ou v’oeth

7= Aretz

Le Ha voulant dire le ou la

Bereshit les six lettres composant ce mot sont Beth ב , Resh ר , Aleph א , Shin ש , Yod י , et Tav ת , Le premier « e » est une voyelle. Reshit ראשית signifie commencement. Beith n’est pas la première lettre de l’alphabet mais la deuxième, s’agit-il d’un deuxième commencement, ou le commencement ne vient-il pas avec la deuxième lettre ? Remarquons qu’à une voyelle prés Barashit  signifie «  Créa six », la création se déroula en six phases et elle était programmée pour cela des le début. Aretz «  la terre » étant le résultat final.  

Rash ראש la tête shin שle feu. La création commença quand le feu primordial entra en action.

Bara ברא  La lettre aleph א est en troisiéme position, elle ne crée pas directement. Aleph représente l’air. BRA Bara répète ici l’idée de création qui est faite par trois éléments.

B comme Beith et comme Ben qui veut dire le Fils

R comme Reish et comme Rouach   qui signifie l’Esprit

 A Comme Aleph et comme Ab qui signifie le Père

Elohim : Aleph א Lamed לה Yod י Mem final ם . Remarquons  aussi Eloh rappelled Allah, Eloh est l’unité, IM par contre signifie plusieurs, Il ne s’agit pas de plusieurs Dieux mais de plusieurs aspects de Dieu,

 Oet : את Aleph et Tav c'est-à-dire la première et la dernière lettre de l’alphabet Hébreu, autrement dit l’alpha et l’Omega de l’évangile de St jean, le commencement et la fin, le commencement contenu dans la fin et inversement.

Shamaïm :שמים traduit par le « ciel » qui en réalité ressemble a quelque chose comme « l’étendue ». Contient deux fois le mem מ (mem simple) et ם ( mem final)  les eaux se dédoublent en eaux d’en haut Ma et eaux d’en bas Mi.

Pour le Sepher Yetzirah le feu ש est sorti de l’eau. IMA  veut dire également la mère.

V’Oeth ; ואת Vav, Aleph, Tav : remarquons que le Vav a une triple signification.

1)      La liaison : elle signifie alors « et » elle sert a cela dans le tétragramme sacré יהוה 

2)       C’est également la lettre « v ». dans le cas précédent le Vav a ces deux fonctions.

3)      C’est parfois une voyelle qui est « ou ».

 

Aretz : la terre, c’est l’aboutissement des six jours, autrement dit la Séphrira Malkut. Il y aurait encore beaucoup à dire, mais c’est déjà plus complexe, plus complexe, plus philosophique et plus mystique que le simple «  Au commencement Dieu créa le ciel et la terre ».     

 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article