Tarot 8

Publié le par maybruce

 


 

 


Le septième ternaire

XIX : Le soleil

XX : Le jugement

L'arcane sans nom

Le monde fera l'objet d'un message à part.

XIX : Le soleil : cette lame est celle de la renaissance, la lune précédemment décrivait un monde où la lumière de la lune n'était qu'un reflet alors que le soleil se reflète  parfaitement,  à nouveau la lumière primordiale  luit sur la création qui est achevée, à nouveau l'unité apparaît dans la création car 1+9=10  1+0=10=1
Les trois couleurs sont représentées dans les rayons du soleil.

Le bleu : La couleur de l'homme

Le jaune : la couleur de l'Univers.

Le rouge : La couleur de Dieu.

Reste également deux rayons  noir et deux rayons blanc pour représenter la dualité, il convient de se représenter également les colonnes Jakin et  Boaz . La muraille indique que ce soleil brille sur un univers matériel et le mur symbolise les « briques » de la matière, les deux enfants sont innocents et cela rappelle les citations de  l'Evangile « Redevenez des petits enfants » « seul un enfant peut rentrer dans le royaume des cieux ». Le soleil est relié à la lettre Koph qui représente la hache, koph  ק  fait suite à la lettre  Caph     כ Beith  ב     ces deux lettres indiquent une idée de réception de la lumière divine . beith est la sagesse du monde divin , Caph la force du monde astral et Koph ces deux qualités dans le monde matériel.


XX : Le jugement : Cette lame peut évoquer le fameux « jugement  dernier » avant la venue de la Jérusalem céleste descendue sur terre, la croix jaune indique le quaternaire dans l'univers  ou dans le monde, car notre univers se limite pour nous à notre terre. Les trois personnages peuvent indiquer les trois aspects de l'homme, remarquons également que les rayons de l'ange du jugement sont rouges et jaunes ce qui indique l'origine non humaine de cet être mais il est également entouré d'une sorte de couronne bleue qui est la couleur de l'homme.

Cet arcane est lié à la lettre Reich  ר   qui veut dire «  la tête » pour les hébreux car le jugement aura lieu d'une manière favorable pour ceux qui aurons bien pensé. De la pensée sort la volonté et de la volonté sort l'action, ces trois caractéristiques peuvent être symbolisées par les trois personnages.


L'arcane sans nom : le zéro ou le mat

Le mat est encore appelé « le Fou » c'est aussi le « Maboul »  comme le dirait mon ami R. Le Fou représente l'initié sur le chemin, le « Mat » peut aller aussi bien vers le précipice ou bien suivre la route vers la réalisation.  C'est aussi la lame du « libre arbitre » car le Mat ou le Fou fait ce qu'il veut.

Le Mat est relié à la lettre Schin  ש qui représente le Feu mais c'est aussi la flèche qui peut partir dans toutes les directions, à droite, à gauche ou tout droit, nous remarquons également que la coiffure du Mat  a trois pointes bien qu'il faille en deviner deux .Le mat  ne regarde pas dans la direction ou il marche comme mon ami B, il ne veut rien savoir et préfère être guidé, le chien est aussi  une forte incitation à se mettre en route. Ce chien rappelle le lion de la force , mais il s'agit d'un petit lion.






 

Publié dans TAROT INITIATIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article