Pâques et son symbolisme

Publié le par maybruce

Traditionnellement pour la bible Pâques indique la sortie d'Egypte et de son esclavage avec forces péripéties. Le pain n'a pas eu le temps de lever, les hébreux franchissent la mer rouge et l'armée de Pharaon est engloutie, nous verrons l'aspect historique, littéral et symbolique.
 Disons tout de suite que les eaux ne se sont pas ouvertes, que les hébreux ont franchit la mer des roseaux comme l'indique la Pâque juive, il s'agissait vraisemblablement d'un petit groupe de briquetiers conduit par Moïse qui était peu être un prêtre égyptien partisan d'Akhenaton le pharaon hérétique, les hébreux l'étaient également c'est pour cela que les hymnes d'Akhenaton et certaines psaumes ont une similitude, être partisan d'Akhenaton sous Ramsès II était mal vu c'est un peu comme si de nos jours quelqu'un était partisan du  protectionnisme ce sont des gros mots et de vilaines pensées.

Les Hébreux n'étaient pas content de l'ostracisme de la population locale et de Ramsès II, il faut dire qu'en même temps que le Dieu unique ils avaient découvert la grève, à cause d'une fête non autorisée par le pharaon  nous dit la bible, ils décidèrent de partir. Il faut s'ôter de l'esprit que les hébreux étaient des esclaves, les esclaves n'auraient pu s'organiser pour faire fuir plusieurs milliers de personnes, c'est ce qu'ils firent sans attendre que le pain soit levé et qu'ils l'emportèrent  pour le faire cuire plus tard. Ramsès n'était pas content  aussi un bataillon se lança à leur poursuite, mais les hébreux connaissaient le passage dans les marais du Delta du Nil et ils voyageaient léger. Les chars de Ramsès s'embourbèrent d'où la légende de l'armée engloutie.

Les plaies d'Egypte sont de la pure invention car pourquoi Ramsès n'aurait -il pas noté tout ces malheurs alors qu'il avait noté le départ des ouvriers hébreux nul mention de l'eau du Nil transformé en sang ou de la mort de tous les nouveaux nés. Ensuite nous indique la bible les juifs mirent quarante ans pour traverser le désert à raison de dix kilomètres par an ce qui est peu, ce qui est intéressant ce sont les symboles.

La traversée de la mer rouge : Il est nécessaire de se placer sous le signe d'une religion extérieure toujours positive et non sous la coupe d'un clergé, d'une religion extérieure remplie de dérives. Ceci étant dit la mer pourrait représenter ce qui est inconscient en l'homme ainsi que les pensées.

Le désert : symbolise la « nuit obscure », et la mise en quarantaine de l'initié.

La terre promise : c'est l'illumination que tout mystique désire.

Le buisson ardent et les dix commandements

Le buisson ardent est le symbole du Dieu intérieur, autrement dit c'est la force mystique de l'homme.

Le Veau d'or : C'est la perte des valeurs spirituelles et divines, Dieu est remplacé par les valeurs de l'or qui est adoré au lieu d'être considéré un intermédiaire de transaction. Nous sommes actuellement en pleine période de Veau d'Or.

La face Esotérique : Moïse a ramené de son contact avec le buisson ardent la révélation de la Kabbale mais il ne l'a pas dévoilée au plus grand nombre occupé par le Veau d'or.
Les sources et la Manne :

Ce sont les armes spirituelles offertes à ceux qui entreprennent la « traversée du désert » ou le chemin vers l'illumination.

L'apport de Jésus ou Yeschoua :

Vous l'avez compris «  la Pâque » signifie le passage d'un état à un autre ou le passage de la conscience ordinaire à la « conscience cosmique » 
C'est également la compréhension des trois mondes.

Le monde physique

Le monde Astral

Le monde Spirituel

Jésus représente le Christ c'est-à-dire Dieu incarné dans tous les mondes. C'est l'homme universel présent et conscient dans ces trois mondes. Jésus passe du corps physique au corps spirituel et ceci est symbolisé par la résurrection de Jésus. La venue du corps spirituel dispense de la réincarnation et c'est l'aboutissement d'un long processus.   


Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article