Trinosophie 9

Publié le par maybruce


Je quittais la galerie par une porte basse et étroite et j'entrais dans un appartement circulaire, ses lambris étaient de bois de frêne et de santal, au fond de l'appartement sur son socle composé de ceps de vigne reposait une masse de sel blanc et brillant. Au dessus était un tableau il représentait un lion blanc couronné et une grappe de raisin. Ils étaient posés sur un même plateau que la fumée d'un brasier allumé élevait  dans les airs.  

L'initié poursuit son voyage initiatique, il rencontre un  appartement circulaire comme une matrice d'où il va renaître. Il voit un plateau fait de ceps de vigne et du sel blanc qui symbolise l'amertume (et cela est indiqué) de la vie.

 

Puis au dessus de ce sel se trouve un tableau représentant un Lion blanc couronné et une grappe de raisin. Cela rappelle le sang de la vie, le sang du Christ et avec le lion blanc, l'œuvre au blanc suivi de l'œuvre au rouge. Mais l'initié après s'être enduit le corps de sel poursuit son périple, il est près d'un lac et décide d'en faire le tour sans passer par le pont. Il passe par une épreuve indiquée par le chiffre 13, car son périple dure treize jours, néanmoins il n'a pas prit la voie la plus courte symbolisée par le pont lui permettant de « traverser les eaux » autrement dit de traverser les eaux de l'esprit. Il ne traverse donc pas « l'inconscient » car son cheminement solidifie ou plutôt cristallise les eaux, une fois solidifié les eaux aussi dures que le ciment peuvent être facilement traversées sans qu'il soit nécéssaire de nager, c'est assez subtil car nager dans l'inconscient est dangereux car on risque de s'y noyer. Mais ce n'est pas une voie rapide, il faut attendre un cycle complet, treize indique également le retour car il y a douze mois et douze signes, le treize c'est le retour au point de départ, mais s'agit-il d'un nouveau départ ?.  C'est ce que nous saurons la prochaine fois. Le temps est rallongé effectivement mais l'initié sait néanmoins qu'il a le temps et l'édifice de basalte noir (roche volcanique) l'attend.       

Publié dans Trisonophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article