Apocalypse : Verset 5-11 et 5-12

Publié le par maybruce

 


Je regardais et j’entendis la vois de beaucoup d’anges autour du trône, des êtres vivants et des anciens et leur nombre était des myriades de myriades et de milliers de milliers, ils disaient d’une voix forte, l’Agneau qui a été égorgé est digne de recevoir puissance richesse et sagesse, force honneur, gloire et louange

 

Toute la création est rassemblée autour du Trône, le lien entre le créateur et sa création est un lien vivant, toujours évolutif. C’est le rapport de l’un avec la multiplicité dans son esprit incommensurable.

Tout ce qui a été où qui sera accompli dans l’espace et le temps est digne de recevoir les attributs divins. C’est le Christ cosmique à l’œuvre dans la matière. La création accomplira son œuvre en exprimant les qualités spirituelles. Le Royaume «  Malkut » de la Cabbale est vivifié par la lumière émanant  du Grand Architecte De l’Univers, l’agneau égorgé peut symboliser le sacrifice Divin afin que la création puisse être. L’Agneau  est blanc il évoque alors le signe de tous les commencements. A ce moment là ; il  n’est qu’idéal et beauté immaculée. C’est une vision d’espérance.

Cet idéal pourra être atteint par la transformation progressive lors des différentes initiations humaines et planétaires, c'est-à-dire par la mort qui amène une renaissance à autre chose, plus haut plus loin.

Par un petit signe amical à un proche, il semble bien que même lorsque l’on dispose d’une « Force » intérieure spirituelle comme guide qu’il faille un jour mourir à cette Force pour renaître à quelque chose de plus grand.  

Finalement la création aura accompli son œuvre, c’est l’incarnation de l’esprit dans l’espace et le temps.

Publié dans Apocalypse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article