Phrase tirée du Rig Véda*

Publié le par maybruce

 

« Aussi loin qu’embrasse votre regard autour de vous, aussi grand est l’espace à l’intérieur de vous »

L’espace intérieur rejoint l’espace extérieur, c’est la même chose comme le recto et le verso d’une pièce, mais une première question se pose s’agit-il du regard uniquement extérieur ou le regard intérieur ravivé par la pensée et la mémoire avec comme troisième point l’imagination. Une remarque s’impose alors, si nous nous arrêtons au regard objectif  l’espace intérieur sera lui aussi limité à la forme et à l’interaction des objets placés sous notre regard. Il peut également se passer beaucoup de choses dans un cercle de cent mètres autour de nous il y a deux manières de procéder.

1-Ou bien nous essayons de faire le silence dans notre espace intérieur pour intégrer le maximun de sdensations et peu à peu se laisser pénétrer par la force divine.

2-A partir de ce qui est autour de nous extrapoler et arriver au même résultat que précédemment.

 

Je prendrais un exemple pour illustrer cette deuxième proposition : l’arbre par exemple avec ses racines, son fût et ses branches symbolisent:

Le monde cosmique ( les branches) le monde psychique ( le fût) et les racines (le monde physique). L’arbre par son symbolisme nous rappelle que nous sommes situés entre ciel et terre et que nous sommes à la jonction.

Si nous ne voyons et ne remarquons que peu de chose de notre espace intérieur il est alors soit limité soit il prend trop de place dans notre vie et nous sommes alors trop centré sur notre propre Ego, l'ego est le spectateur.

L’espace intérieur doit être parfois assez dépouillé pour être envahi comme l’espace extérieur par la force divine. Il n’y a rien mais le rien laisse la  place à l’univers invisible.  Nous ne devons pas non plus nous laisser envahir par des préoccupations passées susceptibles  de nous brancher sur les bas niveaux de l’astral ou sont formés les formes pensées reptiliennes car l’homme a peur des reptiles. 

Nous n’avons rien à craindre des reptiles extérieurs si nous avons apprivoisés nos reptiles intérieurs.

Ceci est pleinement le rôle des adeptes, plus généralement la survie de la nature et par conséquent des hommes qui n’en sont qu’un des éléments passe par l’apaisement de la nature intérieure ainsi que de la richesse symbolique de la nature intérieur qui se reportera sur la nature extérieure.           

 

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article