Le karma (fin)

Publié le par maybruce

Tout ce qui a commencé se continuera tôt ou tard.

Ceci est une loi cosmique et universelle et elle résume à elle seule le karma. Tout le reste est littérature comme le dit le philosophe inconnu. Cette loi étant universelle elle s’applique aussi bien aux actes qu’aux pensées. Le très célèbre « inconscient » n’est que l’ébauche de différents projets. Nous pouvons prendre quelques exemples : Une quête mystique même si elle ne dure que quelques mois se poursuivra dans d’autres vies ou dans la vie actuelle. L’étude d’un art martial, de la musique ou de tout autre chose se continuera jusqu'à l’obtention du niveau de « Maître »

Un processus ne peut être arrêté, mais il peut être transformé ou alchimisé

Ceci est valable pour des relations de haine par exemple, si vous détestez quelqu’un, la haine vous enchainera à lui aussi sûrement que l’amour et dans le cas de la haine il faudra aboutir à une relation neutre. Toute relation d’amour même assez courte amènera une nouvelle rencontre du même type tôt ou tard surtout si elle n’est pas arrivée à terme.

L’A.D.N est le livre du karma.

Les sept métaux présents dans l’A.D.N sont en relation avec les influences planetaires. Comme le disait un généticien « les gènes sont plus les chemins de la liberté que les barreaux d’une prison car leurs influences peuvent être orientées. »

Il en est de même pour le karma, la structure génétique peut être comparée à un piano, elle est la même pour tout les hommes au départ. Et c’est le corps psychique sous l’influence de l’âme qui actionne ou qui n’actionne pas les différentes touches. Dans les maladies génétiques certaines touches sont enlevées et remplacées par d’autres. Il est curieux de constater qu’il n’existe que quatre protéines de base dans les deux spirales de l’A.D.N ( réplique des deux canaux psychiques placés le long de la colonne vertébrale

Le karma immédiat.

Ce karma touche à « l’esprit mécanique » de l’univers. L’aspect mécanique ne sous entends pas évidemment pas une idéologie dite « matérialiste » d’autant plus que la matière devient de plus en plus complexe et mystérieuse aux yeux des physiciens. Il s’agit de la confrontation entre l’action de l’homme et œuvre des lois de l’univers. Il ne s’agit pas ici de « punition » ni de « vengeance », ainsi si nous construisons une maison prés d’un volcan elle peut être détruite et nous avec. Il ne faut pas rechercher dans ce cas des « mauvaises actions » dans les vies antérieures.

.

Publié dans l'adepte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article